Carnet de route

Canon d'Anisclo

Le 19/10/2018 par Florence Mary

Sortie du 2,3 et4 octobre : Anisclo, Punta de las Olas et Gran Sestrales

Mardi 2 octobre :
Départ de Bordeaux avec le minibus et de la rive droite avec une voiture particulière qui passe prendre Francis à Mont de Marsan. Le rendez vous est à Puertolas un peu après Escalona. Le minibus ayant, contre toute attente, devancé la Porsche Cayenne !..., ses passagers ont le plaisir de sillonner les ruelles du petit village de Puertolas haut perché et en partie abandonné. On y trouve de belles maisons avec leurs cheminées typiques aragonaises, une église et même une ancienne prison. Quelques habitations sont en cours de restauration laissant espérer une nouvelle vie pour le village. Nos compagnons arrivant, nous poursuivons notre route en direction de Bestué. Nous quittons bientôt cette route pour prendre la piste à droite, plutôt en bon état, qui après 9 kms nous mène au col de Plana Canal (1750m), notre point de départ. Après un pique nique rapide au soleil, nous entamons notre marche sur le plateau qui domine le canyon de Niscle. Le site est grandiose avec des vues plongeantes sur le canyon et devant nous, majestueux, le Mont Perdu, le Soum de Ramond et la Punta de las Olas. Sur notre droite, les Tres Marias. Après 1h30 de marche nous descendons dans le canyon par un petit chemin pentu et nous progressons jusqu’à Fuen Blanca où nous quittons le canyon pour prendre la direction du col de Goriz ou col d’Arrablo à 2329m. La montée est là encore très belle mais très ventée. A l’arrivée au col, superbe vue sur le canyon d’Ordessa qui avec le soir commence à rosir ! Il est maintenant temps de descendre pour atteindre le refuge de Goriz où, à peine arrivés, il faut déjà passer à table !

Mercredi 3 octobre :
Départ à 7h et remontée, à la frontale et avec toujours beaucoup de vent, au col d’Arrablo surmonté d’une spirale nuageuse éclairée par les couleurs dorées et rosées du lever de soleil. Magnifique ! Nous prenons ensuite la direction du col d’Anisclo par la Faja de las Olas. Arrivés sous la Punta nous bifurquons pour attaquer la montée, dans un pierrier assez raide, vers le sommet. Le vent souffle toujours fort et est très déstabilisant. Nous franchissons une cheminée facile puis montons vers la crête. Sous le sommet il est difficile de garder son équilibre et il faut même s’accroupir et compter sur l’aide des copains pour rester les pieds sur terre ! Enfin nous atteignons le sommet (3002m) où il est conseillé de rester assis ce qui limite les possibilités de s’envoler mais aussi de profiter de la vue ! Nous entamons assez vite la descente pour nous mettre à l’abri du vent et prendre le temps de savourer notre 3000m ! Nous rejoignons ensuite la Faja de las Olas et nous la poursuivons jusqu’au Col d’Anisclo. C’est un très bel itinéraire en balcon qui surplombe le canyon d’Anisclo et permet de l’admirer dans toute sa longueur. Quand en plus on a la chance d’y rencontrer des isards qui nous laissent les approcher d’assez près alors c’est le grand bonheur. A signaler quand même 2 passages exposés, protégés par des chaînes, et des dalles bien lisses à éviter par temps de pluie.
Arrivés au col, la vue est encore superbe, sur le canyon d’Anisclo et aussi sur Pineta et le Port Neuf de Pinède. Nous poursuivons en descendant dans le canyon d’Anisclo au fond duquel nous cheminons jusqu’au chemin que nous avions pris à l’aller pour y descendre et que maintenant nous remontons(encore un petit effort !) pour rejoindre le plateau où nous profitons à nouveau de la vue sur notre sommet du jour ainsi que sur le Soum de Ramond et le Mont-Perdu avec autour de nous vaches, moutons et chevaux qui paissent en toute tranquilité. Ambiance très paisible ! Nous reprenons la piste pour revenir à Plana Canal et après cette journée bien remplie, cela nous paraît interminable !... La voiture prend le relais pour les 9 kms de piste jusqu’à la route. Nous nous dirigeons alors vers Escalona où l’on nous attend à l’hôtel Arnal. Francis a fait le bon choix : accueil sympathique, terrasse ombragée avec vue sur la Pena Montanesa, chambres agréables et repas très correct. Bonne escale pour récupérer de notre grand tour venté !

Jeudi 4 octobre :
Départ de l’hôtel à 8h30(pas de petit déjeuner avant 8h !) pour remonter jusqu’à Plana Canal (la piste n’a plus de secrets pour les conducteurs qui améliorent leur moyenne !). Nous entamons la montée au Gran Sestrales, toujours avec le soleil mais sans le vent, en suivant la pente herbeuse puis en se rapprochant de la crête herbeuse qui domine le canyon. Les points de vue sur le fond du canyon sont vertigineux et la vue sur les sommets du Cirque de Gavarnie, de la Punta de las Olas au Taillon, est extraordinaire. Nous poursuivons jusqu’au sommet du Gran Sestrales(2106m) en profitant au maximum de tous ces points de vue. Nous tentons un petit détour par le Sastrales Bajo et nous découvrons des à pics encore plus impressionnants ! Mais la falaise est très découpée et le trajet trop long pour aller jusqu’au sommet. Nous reprenons la descente vers Plana Canal en suivant un itinéraire à flanc de pente et en profitant encore de ce paysage grandiose. Nous reprenons les voitures pour rejoindre l’hôtel à Escalona où nous déjeunons, à l’heure espagnole, avec des tapas et platos combinados avant de reprendre la route pour Bordeaux.

Une très belle sortie de 3 jours où nous nous sommes  soûlés de paysages grandioses et vertigineux. Un grand merci à Francis !

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS BORDEAUX
96 COURS DE LA MARTINIQUE
33000  BORDEAUX
Contactez-nous
Tél. 05 57 87 66 66
Permanences :
merc 18:00-19:30 jeudi 18:30-20:00 Pour tout renseignement: secretariatcafbordeaux@gmail.com
Agenda