Carnet de route

... Y'a pas qu'Amitges....

Le 23/02/2019 par Philippe

Y'avait eu Amitges l'an dernier à peu près à la même époque.
Il faudra compter aussi avec la sortie du  cirque des Colomers qui s'est passée pas plus tard que cette  semaine .
Le grand montois, voulant encore en découdre avec le Val d'Aran et les Encantats, décida de nous y conduire afin de nous en faire baver, ce qu'il sait très bien faire d'ailleurs. Mais que voulez-vous, on aime bien ça, on ne se refait pas.
La sortie se fit ( Passé simple), à partir de Salardú, au pied de la station de Baqueira/ Béret, depuis le refuge/Musée des Pyrénées. Pourquoi ce choix?? Hein?? ... tout simplement parceque les refuges des Colomers et celui de la Restanca, quand ils ont enquété un peu sur la personnalité et l'historique du montois ( en ardoise???...) se sont empressés de dire d'un commun accord: " impossible, heu, car, heu, car, heu ah oui: car " Y'a pas d'eau, car l'eau est gelée..."
Il fallait comprendre: "on ne veut pas prendre la responsabilité d'un tel groupe...", comme on les comprend, ces ibères ( qui ne sont d'ailleurs pas très rigoureux, certainement à cause du réchauffement climatique, mais je me perds, je me perds....)
Donc: nous encadrâmes (Passé simple) la station citée plus haut le premier jour par l'ascencion du Pic de la Cigalera, et le troisième par celle du Baciber: ( donc nous l'encadrâmes en 2 actes)
Mais si nous étions là, c'était surtout pour les Colomers ( à boire)
Nous partîmes ( Passé simple) donc de bon matin, en direction des Banhs de Tredos que nous attegnîmes ( Passé simple) au bout de 4 Km sous un très beau temps, mais à l'ombre. C'est alors que l'un des protagonistes (en boule??) s'écria: " Saperlipopette: n'aurais-je point omis de prendre par mégarde dans mon véhicule motorisé un ustensile qui eut pu m'aider à protéger mes organes de vue, et que l'on nomme, assez trivialement il faut bien le reconnaitre, des lunettes de soleil??" En réalité, il n'a pas dit ça comme ça: il a plutôt dit: "Pu...n, j'ai oublié mes lunettes de soleil dans la bagnole. Vous en avez pas 2 paires par hazard???(Claude)"
Non: il lui fallut se résoudre à redescendre au parking d'un bon pas afin de les récupérer, car la journée s'annonçait très très très ensoleillée. ( Je parle de lui à la 3ème personne pour lui garder l'anonymat, mais quel c.n, quand même, d'avoir oublié ses lunettes...)
Il redescendit ( Passé simple) donc d'un bon pas, les récupéra (Ps), les chaussa (Ps), remontit (PS amélioré), croisut (Ps super amélioré) un scooter des neiges qui pue (Présent), et qui put (Ps) le prendre en croupe afin de l'avancer jusqu'au terme de la piste des Bains. Il récupéra le groupe qui redescendait des Colomers après le pique nique du midi. Le groupe étant reconstitué, l'ascencion du Pic de Salana pouvait commencer.
À un moment, il fallut (Ps) quitter la piste pour rejoindre le sommet. Le Catalan du groupe prit (Ps)  les choses en main, et attaqua (Ps) la pente avec appétit; voyant ça, tout le monde suivit (Ps), certains en maugréant, certes , mais tout le monde suivit. Tout le monde??? ah non: c'est vrai: 2 ne suivirent pas ( Ps), et il fut convenu ( Passé antérieur, ça change un peu) que l'on se retrouverait au col, qui je vous le rappelle est un point le plus haut avant que ça redescende, définition qui a le mérite d'être simple, mais qui est loin d'être suffisante, comme vous l'allez voir pas plus loin que bientôt.
Donc: nous montonâmes ( Ps rigolo) en ahanant, (surtout le Catalan), puis se fut l'Anesthésite qui s'y colla, les autres se faisant petits petits pour ne pas faire la trace... Et après on parle de la franche camaraderie en montagne: tu parles!...
Toujours est-il que l'on atteignit grâce à eux , facilement (ou presque) le but escompté, avec une vue extraordinnaire sur tous les Encantats, avec toujours ce grand bleu et ces montagnes enneigées... Sublime ( non: là: c'est pas du Passé simple)
La descente se fit (Ps) tant bien que mal pour certains (que je ne nommerai pas par délicatesse, mais la rive droite était plutôt mal représentée lors de cette sortie), et nous nous sommes rendus ( Passé composé) à notre point de RDV.
Personne: S'ensuivit donc un échange de coups de fils, merci Orange, Free, SFR et consorts, et il fut convenu (Répétition inadmissible, relisez donc votre propos ....) que les 2 récalcitrants feraient demi tour et reviendraient sur leurs traces. Ce qu'ils firent (Ps), et nous les retrouvinîmes (Ps très très rigolo, moi je trouve) sans problèmes.
Ce fut quand même une sortie de 11h d'amplitude, ce qui est un très bel effort, et l'on ne saurait trop remercier notre montois ( en tuiles??) de nous proposer des sorties aussi extraordinaires se déroulant toujours dans des ambiances des plus sympatiques.
Ci-joint un lien pour les photos prises par le Skeaper .
photos Colomers
 







CLUB ALPIN FRANCAIS BORDEAUX
96 COURS DE LA MARTINIQUE
33000  BORDEAUX
Contactez-nous
Tél. 05 57 87 66 66
Permanences :
merc 18:00-19:30 jeudi 18:30-20:00 Pour tout renseignement: secretariatcafbordeaux@gmail.com
Agenda