Carnet de route

Passapaïs ! La voie verte

Le 18/04/2019 par Bernadette Poulou

Changement de direction : Haut Languedoc
Changement d’activité : vélo
Routine : minibus, 7 heures….

Minibus :

  • à l’arrière, trois copines qui ne se sont pas vues depuis 3 mois : la mise à jour prendra les 4 h de trajet
  • au milieu : deux finissent la nuit
  • à l’avant : le chauffeur et celui qui parle pour empêcher le conducteur de s’endormir. A mi-route, quand se fait le changement de conducteur, il assure toujours sa mission. Grâces lui soient rendues.

Labastide-Rouairoux : nous retrouvons les indépendants venus en autonomie au gîte où nous attendent les vélos. Changement de tenue : ohhhhh les belles culottes rembourrées ! Réglage de selle, vérification des pneus, un tour de piste, direction Mazamet. Il a plu, le revêtement – sorte de grave non stabilisée -  nous ralentit. Quelques uns roulent jusqu’aux faubourgs de Mazamet (histoire de dire qu’ils sont allés à Mazamet ! frimeurs !). Les autres, plus modestes,  font demi-tour à peine avant….

Le lendemain, la météo s’annonce meilleure. Rassurant, paraît qu’on aura le vent dans le dos au retour. Sachant que la piste monte jusqu’au tunnel de Fenille (partage des eaux, on en reparlera) juste à 3 km du gîte puis descend sur 27 km pour l’arrêt prévu…. Imaginez le retour ! La désertification industrielle a entraîné la désertification des villages : usines à l’abandon, maisons aux volets fermés, et pas de BISTROT où boire un petit café ! Enfin, une boulangerie-épicerie-presse ! et une machine Nespresso… café à 1€, c’est du sacerdoce.

Rayons de soleil, arbres en fleurs, plaisir d’avancer.  Arrêt à Olargues : son château, sa commanderie, son pont du Diable et un café sur la place ! 

Les plus vaillants, les plus sportifs, (les plus jeunes  aussi, faut le dire) pédalent jusqu’à Poujol, 10km de plus. 

Retour : ça monte, doucement certes mais régulièrement sur 27 km ; le vent a tourné : on l’aura plus souvent de face que dans le dos !  Victoire : tout le monde est au gîte vers 18h30.  Les fessiers sont endoloris !

Repas animés : mardi, nous avons fêté le début de la retraite de Grande Montoise !

Mercredi, nous fêtons nos exploits : mardi, 40 ou 60 km selon les options, mercredi, 60 ou 80 km. Repas animé d’autant qu’un petit alcool de poire venu de Lorraine en passant par l’Alsace ragaillardit  les meurtris du fondement. Discussions confuses : il est question de partage des eaux qu’on trouve signalés sur toutes les autoroutes de France ! Il est temps d’aller se coucher.

Jeudi : petite rando de décrassage, 5 heures à travers bois et collines. Des scilles bleues, jacinthes sauvages, à profusion. Sur le chemin, première curiosité, le quartier des verriers (difficile de se faire une idée tout est en ruines, mais sur le bord de la piste nous avons vu un four à fusion). Deuxième curiosité : une borne armoriée. Il faudra un œil d’aigle (ou de marin habitué à naviguer avec les étoiles ?) pour la repérer bien au-dessus du chemin.

Retour : très, très, très calme…

Un grand merci Jean-Louis !







CLUB ALPIN FRANCAIS BORDEAUX
96 COURS DE LA MARTINIQUE
33000  BORDEAUX
Contactez-nous
Tél. 05 57 87 66 66
Permanences :
merc 18:00-19:30 jeudi 18:30-20:00 Pour tout renseignement: secretariatcafbordeaux@gmail.com
Agenda