Bibliothèque

La bibliothèque du club

Savez-vous que le Club regorge de trésors livresques ?

Pour ceux qui s'intéressent à l'histoire pyrénéenne, à Baysselance, à Russell, aux épopées du XIXème siècle, à l'Everest ou autres...
Et bien vous ne pourrez plus le dire maintenant que vous avez lu ce post.  Vous trouverez la liste de ces livres en cliquant sur le lien ci-dessous. Ces ouvrages sont consultables sur place, mais si vous voulez plus de précisions, vous pouvez toujours demander à notre bibliothéquaire en chef, Gilles DUVAL, par ailleurs encadrant au sein de notre Club.

image
Appel à Auteurs potentiels

Appel à Auteurs potentiels

Décembre 2018

La Rubrique d'une branque

« Celui qui rit de lui-même ne manquera jamais de substance » (d’un philosophe grec très philosophe, une fois n’est pas coutume)

Chers amis et auteurs potentiels de la Revue, je vous propose un partage d’expérience qui vous décidera peut-être à vous lancer. Le constat est simple : la littérature de montagne tient dans deux registres principaux, l’héroïque et le poétique. Quant au récit de course, il finit par être un peu répétitif, non ? Or, m’objecterez-vous incontinent (incontinent comme les utilisateurs de couches Confiance), qui oserait se mesurer à Victor Hugo, l’immortel auteur de Hamlet  et de L’Art et la manière d’accommoder la langue de veau en trois volumes et en données corrigées des variations saisonnières ? Qui prétendrait après Ramond de Carbonnières peindre l’arrivée à Tuquerouye, face au Mont-Perdu ?

Il faut pourtant continuer à écrire.

Beethoven mort, Brahms s’est bien mis au boulot ; Brahms ad patres, Mahler n’a pas tremblé. Alors ? Eh bien, j’ai la solution : il nous reste le cocasse, le farfelu, le saugrenu, l’incongru, le loufoque, le risible. Je l’ai expérimenté moi-même dans un opuscule de 99 pages avec illustrations en couleur au prix modique de 15€ (rabais substantiel auprès de l’auteur) rapportant les plus racontables et les moins accablantes de mes « aventures sur route, sur le(s) flanc(s) et dans les airs », préface d’un mystérieux « GD », que j’ai publié sous le pseudonyme de Denis Saint-Jean (1) aux éditions Les Impliqués (5-7, rue de l’Ecole Polytechnique, 75005 Paris) pour ne pas faire honte à ma famille. N’espérez pas que je vous en donne le titre, je serais aussitôt démasqué. Pas si bête !

A partir du moment où vous aurez accepté le côté pas trop glorieux de vos mécomptes, vous n’aurez plus peur d’être jugés sur votre style.

Certes, vous serez ridicule, comme je le suis sans doute en ce moment, votre boîte à lettres sera taguée, les enfants vous jetteront des cailloux, mais au moins aurez-vous la satisfaction d’avoir déridé vos lecteurs (comme l’humoriste Yohann Métay le fait avec talent sur les planches). Vous pouvez comme moi trouver le réconfort dans ces puissantes paroles de saint Bernard : « Nous sommes des nains, mais nous sommes montés sur les épaules de géants ». Et, oui, vous en porterez les stigmates pour le restant de vos jours ; mais au pire vous pourrez vous abriter derrière le lumineux principe Jean-Claude-Dussien : « On ne sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher. » Personnellement je m’y suis toujours tenu avec ténacité, même si je dois avouer qu’il ne s’est encore jamais vérifié, en particulier dans ma vie sentimentale.

Allez, courage, ne soyez pas égoïstes, partagez vos plus beaux moments, les plus inattendus  et ces demi-succès qui valent bien des triomphes. Pour ce qui me concerne, je pense par exemple aux deux fois où j’ai eu la chance de contempler le spectre de Brocken ; une fois au Piméné, ma silhouette s’étendant vers le Vignemale ; l’autre au col d’Ayous, où ma tête auréolée flottait devant moi : et Dieu sait que je ne suis pas un saint !

Gilles DUVAL, alias Super Dudu

Club Alpin de Bordeaux

(1) Un indice qui vaut ce qu’il vaut : Denis est mon troisième prénom, et je viens du quartier Saint-Jean à Sames (64).

Alpinisme, la saga des inventions

Alpinisme, la saga des inventions

16-11-2016

L'épopée de l'alpinisme à travers le matériel

L'histoire de l'alpinisme est indissociable de celle des outils et des techniques qui jallonnent la coquête de l'altitude, de la petite astuce la plus improvisée jusqu'à l'instrument le plus ergonomique, le mieux profilé. De quelle arme se servait Saussure à l'époque de l'ascension du Mont Blanc, de quels bâtons de montagne ? Depuis quand s'encorde-t-on sur les glaciers, sur les rochers ? A quoi ressemblaient les premiers crampons ? Qui a inventé le rappel, cette technique de descente incomparable ?
Gilles de Modica, les éditions du Mont Blanc, 39€

En savoir plus et commander

Le Comte Henry Russell et les Pyrénées (1834-1909)

Le Comte Henry Russell et les Pyrénées (1834-1909)

01-09-2016

Le livre de notre ami Gilles Duval vient de paraître chez "L'Harmattan"

Le livre est disponible dans toutes les librairies dignes de ce nom, et il est à noter que les couvertures, très réussies d'ailleurs, ont été réalisées par Fanny Amirault, adhérente, elle aussi, du CAF de Bordeaux, et encadrante de sorties.
Alors que la vie de Russell est aujourd'hui bien connue, l'auteur propose de se pencher sur l'oeuvre de l"Ermite du Vignemale", Outre les "Souvenirs d'un montagnard" (1878, 1888, 1908), l'accent est mis sur une oeuvre mineure de Russel, sur le rôle de ses lectures, sur la religion, sur ses nuits au sommet du Vignemale, sur ses questionnements par rapport à certaines grandes thématiques pyrénéistes, ses rapports avec ses guides, avec Charles Packe, ses mises en scène photographiques.
Par ailleurs, pour ouvrir des perspectives, l'auteur s'intéresse aux grottes de Russel après son décès, ainsi qu'à ses imitateurs. De proche en proche, cet itinéraire nous conduit vers l'extrême opposé:" la Grande Lande "de Félix Arnaudin : "Pas de montagne sans plaine..."
Philippe

CLUB ALPIN FRANCAIS BORDEAUX
96 COURS DE LA MARTINIQUE
33000  BORDEAUX
Contactez-nous
Tél. 05 57 87 66 66
Permanences :
merc 18:00-19:30 jeudi 18:30-20:00 Pour tout renseignement: secretariatcafbordeaux@gmail.com
Agenda